Retour en images sur le lancement des premiers jardins partagés



Ce mercredi 28 août s’est tenue dans une ambiance festive l’inauguration des premiers jardins partagés de Coeur de Ville à la Possession.

Situés entre les résidences Les Treilles et Lataniers Bleus ce projet est le fruit d’une démarche participative initiée par une volonté commune de la ville et de la Semader. Cette inauguration vient clôturer l’année d’installation des habitants au sein de la tranche 1 de l’aménagement de Coeur de Ville. 

 

La nature en partage

Avec plus d’un tiers de sa surface dédiée à la végétation, la place de la nature est prépondérante sur l’Ecoquartier. Ces premières parcelles de jardins partagés d’une superficie de 664 m2 sont les premières de la ZAC, et environ 10 000 m2 y seront dédiés au fur et à mesure de l’avancement de l’opération.

La nature en ville prend toute sa place pour bâtir des villes où le lien social est renouvelé et la participation des habitants plus forte. Nous voyons cette action comme un axe essentiel et d’avenir pour continuer ensemble à co-construire la ville durable où il fait bon vivre.” souligne Mme Anne Sery, Directrice Générale de la Semader.

 

Un jardin qui se conçoit, se construit et se cultive à plusieurs

Dans une démarche co-constructive, ateliers et réunions seront mises en place tout au long de l’année à travers une action de responsabilisation des acteurs du jardin.

 « Nous souhaitons développer au travers de projet une réelle approche sociale et créer une dynamique de l’animation de quartier en lien avec le jardin, les habitants et l’environnement.», exprime Christian Coze représentant de l’association An Grén Koulér et partenaire de l’animation des jardins partagés.

   

Cette inauguration lance le début des inscriptions pour ces nouveaux espaces de partage, de convivialité et de proximité. A la suite de cette inauguration, 15 familles ce sont d’ores et déjà positionnées pour acquérir un bout de parcelles sur les 20 proposées. Elisa, résidente des Lataniers Bleus témoigne: « A la maison on est tous d’accord que d’avoir un petit potager pour soi c’est intéressant. C’est une manière de s’occuper aussi, parce que j’aime bien jardiner, mon père l’a toujours fait, il était agriculteur. »

Dolly qui a emménagé récemment à Coeur de Ville partage: « J’ai souhaité être présente et m’informer sur les démarches à suivre. On m’en avait parlé dès mon arrivée au sein de ma résidence. C’est une très bonne idée, je le fais pour mon petit garçon pour que je puisse l’y emmener. Il pourra planter, arroser ses propres fruits et légumes, mais surtout je souhaite l’initier à la terre. »

 

Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des résidents

    

A l’occasion de ce lancement des Jardins Partagés un latanier rouge a été planté symboliquement en présence des résidents.

« A la Réunion le moune y aime la terre. Réussir à faire en sorte de loger les gens est primordial mais faire vivre harmonieusement les habitants de Coeur de Ville est tout aussi important. Au-delà de la plantation et du contact avec la terre, grâce à ces espaces de partage, les résidents pourront rencontrer leurs voisins, prendre le temps d’échanger, apprendre à se connaitre et tisser des liens. » souligne Vanessa Miranville.

 

Dans l’esprit du développement durable, ce projet de jardins partagés qui se concrétise s’intègre de manière harmonieuse pour préserver le cadre de vie des Possessionnais, tout en prenant en considération la nécessité de faire évoluer les modes de bâtir la ville.