Action scolaire 2017 « J’imagine ma ville de demain »



Évènement d'ouverture du mois du développement durable, l'action scolaire a mobilisé petits et grands à La Possession atour du futur centre ville de La Possession. La Mairie, la SEMADER et le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) ont participé à la restitution des travaux de l'action scolaire « 2025, j’imagine ma ville de demain », à la Maison Cœur de ville à La Possession, en présence des enseignants et des élèves qui ont participé à cette action, ainsi que de leurs parents.

Sensibiliser les jeunes aux enjeux du développement durable
Pour sa 4ème année, l'action vise à poursuivre le travail d'appropriation par les élèves sur les nouveaux enjeux urbains et du développement durable, en milieu insulaire tropical, en s’appuyant sur le «
cas d’école » du projet Cœur de Ville. Placée sous le thème « Smart City ou la ville connectée », cette restitution clôture l’action des classes de CM1 de l’école Paul Eluard, CM2 de l’école Jules Joron, de la 6ème du collège Texeira Da Motta et de la 2nde du Lycée de La Possession.

 

Développer une vision d'avenir sur un thème urbain innovant
2nde adjointe à la Mairie de La Possession en charge de l'aménagement (Vice Présidente du TCO en charge des déplacements), Mme Françoise LAMBERT, a salué le travail des élèves assurant que « l’objectif de cette action scolaire est de sensibiliser au développement durable, en commençant par nos enfants, qui sont les meilleurs vecteurs d’idées ».

En partenariat avec la Mairie de La Possession, la SEMADER, le CAUE, le Rectorat et la Direction des affaires culturelles océan Indien (DACOI), la directrice du CAUE, Catherine MOREL, a mis en avant l’intérêt de « créer des espaces de vie où tout le monde sera bien chez soi » et dans la ville. Ce projet devenu réalité concrétise l’objectif d’apporter de nouvelles fonctionnalités aux usagers dans le cadre d’un développement durable affirmé.

Le thème et le support vidéo de cette année se sont voulus novateurs pour permettre aux plus jeunes de se projeter dans la Ville de demain, la ville connectée, la ville intelligente.

Satisfaction et motivation
L’ensemble des classes a fait part de son enthousiasme et des sujets sur lesquels ils ont
travaillé durant ce projet, comme le traitement des déchets, la démarche éco-quartier, l’architecture et le quartier bioclimatique, la végétation et l’agriculture en ville, les déplacements, au sein du programme Cœur de Ville.

Plusieurs rencontres ont eu lieu avec des professionnels permettant d’expliquer aux élèves les avantages de l’éco-quartier et de sa mise en application dans la ville. Les enseignants ont salué « la démarche du projet » en matière de développement durable, et « la motivation des élèves » à participer aux différentes activités

Inédit cette année, les élèves ont rendu leur travail par de petits films réalisés par leurs propres moyens, intégrant des reportages, interviews, ateliers, et supports réalisés au cours de cette action « 2025, j’imagine ma ville de demain ».« Smart City ou la ville connectée »

Ce qui est apparu fondamental pour l’ensemble des participants de cette action, c’est l’intérêt du projet à créer un lien humain et social, à travers les différents aménagements programmés comme les jardins partagés, les lieux de rencontres et de promenade, tel que le mail tropical.

Mais c'est également l’intérêt d’intégrer la ville au modèle de Smart City qui a été relevée, avec pour objectif de construire des logements équitables et durables, d’assurer la transition énergétique, de réaliser un quartier pour tous, d’améliorer la gestion des déchets et de mettre en avant les modes de déplacements doux (transports en commun, vélo, marche).

 

Cette action s'inscrit dans le cadre du travail mené par la Mairie de La Possession, la SEMADER, le Rectorat, la Direction des affaires culturelles océan Indien (DACOI) et le CAUE pour associer les établissements scolaires à la construction de l'Eco-quartier, ceci dans la démarche d'un projet partagé.